Les meilleures choses ont une fin . . . me voilà donc rentrée depuis 48 h ! Un séjour très dépaysant, un pays tout en contrastes, des gens adorables, seul bémol . . . la chaleur ! 35° et 70% d’humidité, c’est vraiment trop pour moi, et au risque d’en faire bondir certaines, je dois avouer que je suis heureuse d’avoir retrouvé le climat normand !!! La tourista ne m’a pas épargnée, je l’ai même ramenée avec moi, ainsi qu”un bon mal de gorge probablement causé par la clim ! Voici donc quelques mosaïques des endroits que nous avons vus, il aurait pu y en avoir plus mais nous avons préféré nous reposer entre-deux excursions !

FADIOUTH

Aussi appelée “ l’ile aux coquillages “, c’est une ile artificielle constituée d’amoncèlements de coquilles de coques, située à l’extrémité de la Petite Côte au sud de Dakar, et reliée à la côte par un pont de bois. Elle est habitée essentiellement par des chrétiens, c’est pour cela qu’on y trouve des cochons en liberté, et son cimetière est mixte . . .

 

Fadiouth

 

L’ile de GORÉE

Mes intestins m’ayant empêchée de faire cette balade, ce que j’ai beaucoup regretté d’ailleurs, c’est monsieur qui a pris les photos ! Cette ile est située dans la baie de Dakar, et elle est le symbole de la mémoire de la traite négrière puisqu’elle a été, du 15ème au 19ème siècle, le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine. C’est une ile attachante avec de jolies maisons colorées fleuries de bougainvilliers . . .

 

Gorée

 

M’BOUR

C’est une grande ville située sur la Petite Côte, à 80 km au sud de Dakar. Ses activités principales sont le tourisme et la pêche. Nous y sommes allés en fin d’après-midi, justement pour le retour des pêcheurs, et je vous assure qu’il faut avoir le cœur bien accroché ! Le poisson est déchargé, écaillé et vidé sur place en plein soleil par les femmes, et l’odeur est parfois à la limite du supportable, j’ai d’ailleurs failli me trouver mal . . .

 

Mbour

 

LE SINÉ SALOUM

Cette région se trouve au sur de la Petite Côte, c’est un delta formé par la confluence de deux fleuves, le Siné et le Saloum. Pour y arriver il nous a fallu faire 2h de 4x4 sur des pistes de terre rouge en brousse, voici quelques photos . . .

 

Siné Saloum

( en haut à gauche une termitière, et en bas des zébus )

MAR LOTHIE

Mar Lothie est une ile située dans le Siné Saloum, on y dénombre 4 villages dont un qui porte le même nom que l’ile, et avec qui un petit village près de chez moi est jumelé, c’est donc le comité de jumelage qui organisait ce voyage ! Nous avons apporté des toiles pour le boulanger, des cahiers et des stylos pour les 2 écoles, des médicaments pour le dispensaire, ainsi que des ballons pour l’équipe de foot !

 

Mar Lothie

( Maya un de nos guides, la mosquée, le four à pain, et une des écoles )

A Mar Lothie j’ai eu la chance de rencontrer ma  petite filleule Aginana, mais à peine 10 mn car elle était à l’école de l’autre côté du delta et on a dû la faire venir en catastrophe ! Ca a malgré tout été un moment très fort pour elle comme pour moi, et je crois qu’elle a beaucoup apprécié mes cadeaux . . .

 

Aginana

( avec moi et avec sa maman, Adama  )

 

Il me reste quelques mosaïques à vous montrer maintenant, des photos qui ont été prises dans la résidence hôtelière où nous étions. Un grand domaine de 130 hectares où les chambres sont des cases, où se promènent en liberté des varans (beurk !!!), des singes patas et une multitude d’oiseaux . . .

 

oiseaux

singes patas

 

. . . où l’on trouve des bougainvilliers  de toutes les couleurs . . .

 

bougainvillers

 

. . . et plein d’autres fleurs . . .

 

fleurs

 

. . . et puis des fruits . . .

 

fruits

 

. . . et enfin voici l’hôtel, le domaine de Nianing, du nom du petit village juste à côté, les cases où sont les chambres, et une des piscines où je n'ai même pas mis un doigt de pied  . . .

 

hôtel

 

Et pour terminer, la vue que nous avions tous les matins au petit-déjeuner, et pour le repas du midi, il y a pire, non . . . ?

 

plage

 

Voila, j’ai encore été bien longue mais je ne voulais pas faire deux billets sur ce sujet, et j’ai essayé de privilégier les photos sur le texte !

Ce voyage restera une très belle expérience pour nous, nous y avons rencontré des gens vraiment gentils, qui malgré leur pauvreté sont accueillants et toujours de bonne humeur ! Il faut bien sûr faire abstraction des sollicitations qu’on reçoit de toutes parts, ce qui est parfois très agaçant, mais ça fait partie du “folklore“ local ! Le retour à la vie '” normale “ est un peu dur, il faut reprendre le rythme mais ça va se faire petit à petit !

Merci à toutes de m’avoir suivie, merci pour vos nombreux commentaires sur le billet précédent, et désolée de ne pouvoir commenter tous les billets parus durant mon absence mais il y en avait vraiment trop !

Très belle semaine à toutes !!!

bougainvillier-3040-zoom