. . . je me trouve fort dépourvue . . . mais moi c’est de choses à vous montrer, et pourtant je n’ai pas chanté toute la semaine mais j’ai passé une grande partie de mon temps en démarches diverses et problèmes à résoudre . . . pas graves du tout les problèmes, mais prenants !!! Donc je n’ai pas eu le temps de faire quoique ce soit . . . à part ménage et repassage bien sûr, mais je doute que ça vous intéresse !!!

Je vais commencer par vous montrer ( encore ! ) Clémentine que j’ai, comme l’une d’entre vous me l’a suggéré, coiffée d’un chapeau de paille que j’ai entouré d’un foulard . . .

mannequin 2

Et la voici bien entourée dans un petit coin de ma chambre . . .

mannequin

( PS . . . on fait toujours abstraction du vilain papier !!! )

 

Et puis l’automne étant bel et bien là, il est temps d’allumer le soir des petites lumières par ci, par là, lampes de chevet, guirlande autour d’un cadre, ou une autre mise en vrac dans mon Médicis grillagé . . .

lumières

lumières 3

lumières 2

 

Je vous l’ai dit, pas grand chose à vous montrer mais ça tombe bien car il me reste encore pas mal de photos du château de la Ferté Saint Aubin que vous n’avez pas vues . . .

Des objets anciens . . .

ancien

 

D’autres propices à de petites mises en scène . . .

divers

 

Des Médicis, garnis ou pas . . .

Médicis

 

Les tenues du personnel ( deux des photos sont un peu sombres, mais les tenues étaient dans un escalier pas très bien éclairé ) . . .

tenues

 

Et puis une petite pièce remplie de robes blanches . . . peut-être de mariée, je ne sais pas . . .

robes

( photo prise à travers une vitre )

Et pour terminer ce tableau qui explique la signification des mouches, suivant l’endroit où elles sont placées . . .

mouches

La mouche, ou tache avantageuse, surtout utilisée au 18 ème siècle, est un petit morceau de tissu noir ( taffetas, mousseline, soie . . . ) collé sur la peau du visage, du cou, ou du décolleté ! Le tableau en montre 8, mais il en existe plus, en voici quelques unes avec leur nom :

- Près de l'œil, elle se nomme assassine ou passionnée.
- Au coin de la bouche, c'est la baiseuse.
- Sous la lèvre, elle devient friponne ou coquette.
- Sur le nez, effrontée ou gaillarde.
- Sur le front, la majestueuse
- Sur la joue, c'est la galante.
- Sur une ride, dans le creux du sourire , elle est enjouée.
- Sur la poitrine, c'est la généreuse.
- Sur un bouton, la recéleuse.
- Ou bien sur le menton, ne serait-ce point la discrète que l'on trouve ?

Je ne sais pas si ça vous aura intéressées . . . mais moi j’ai trouvé ça plutôt amusant !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Et avant de vous quitter je dois vous dire que notre copinaute Sylvie fêtera le 27 novembre les 4 ans de son joli blog, et à cette occasion elle organise un jeu des 10 erreurs . . . à vos loupes les filles !!!

99761158

 

Voila, j’essaierai de faire mieux la prochaine fois mais c’est pas gagné, beaucoup de choses de prévues ces jours prochains !

Excellente semaine à toutes !

 

 111647_475303291_changement-d-heure-4-chat_H234902_L

( photo du net . . . ça n'est pas Gavotte comme certaines le pensent !!! )