30 novembre 2014

Premier dimanche de l’Avent . . .

Et bien ça y est nous y sommes, le compte à rebours qui va nous emmener vers la nativité va pouvoir commencer ! Cette année j’ai opté pour un Noël nature comme vous pouvez déjà le remarquer avec le nouveau look de mon blog ! Ce matin j’ai bien sûr sacrifié à la tradition en allumant la première bougie, celle qui symbolise le pardon accordé à Adam et Eve . Par contre j’ai dérogé à la règle car je n’ai pas fait de couronne à proprement parler . . .

bougies

 

Je dédie cette première bougie aux gens du sud qui ont subi de très fortes intempéries et qui ont tout perdu, parfois même la vie, ainsi qu’à certaines copinautes qui sont dans la peine et qui vivront un triste Noël . . .

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Et puis comme chaque année j’ai fait mon sapin, j’aime en profiter le plus longtemps possible ! Nous choisissons un Nordman avec racines qui tient 5 semaines sans quasiment perdre d’épines ! Mises à part la guirlande électrique, celle de perles, et l’étoile, toutes les décorations sont faites par moi-même; certaines librement inspirées de Nordique Living . . .

sapin

 

En détails . . .

détails sapin

 

Tuto des anges chez Sylvie,  et elle fait bien d'autres très jolies choses !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Et puis mon escabeau paré aussi de ses atours de Noël . . .

escabeau

 

D’autre part je me suis remise en cuisine, petits biscuits aux noix et mini-quiches lorraines pour l’apéritif . . .

cuisine

 

Et pour se mettre un peu plus dans l’ambiance de Noël, nos pas ( ou plutôt les roues de la voiture ! ) nous on menés, Nicole, son mari et moi-même dans un petit village à une quinzaine de km pour une vente éphémère à L’Armoire de Camille ! Beaucoup d’entre vous connaissent cette boutique qui était auparavant installée à Versailles ! Avant même d’entrer dans cette jolie maison au creux de la campagne normande, le ton est donné . . .

armoire 1

 

A l’intérieur sous un joli décor très nature . . .

armoire 4_thumb[3]

 

. . . une table elle aussi très nature est dressée . . .

armoire 5_thumb[3]

 

Tout autour, dans chaque recoin de la pièce, tout est fait pour régaler nos yeux . .

armoire 2_thumb[5]

 

armoire 3_thumb[3]

 

Merci Sylvie et Pierre pour votre adorable accueil !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Bien sûr vous vous doutez que je ne suis pas revenue les mains vides . . .

achats_thumb[2]

 

Et puis parce que nous sommes toujours en automne, voici ma participation aux Instants de Sylvie “ Parterres de feuilles “ . . .

tapis de feuilles_thumb[3]

 

Et enfin je vous informe que Chantal Côté Passion nous offre à partir de demain son Calendrier de l’Avent, il y aura des photos bien sûr, mais aussi des surprises, des cadeaux à imprimer, et des cadeaux . . . tout court !!!

Chantal_thumb[3]

Je vous demande toute votre indulgence car même si nous n’avons pas de pluie en Normandie le temps est gris et mes photos sont loin d’être top !

Je vous souhaite une très belle première semaine de L’Avent, et je vous dis non pas à dimanche prochain mais à lundi, pour cause de week-end parisien chez mon amie Chris !

103456__cones-tree-tree-fir-branch-foliage-green-white_p_thumb[2]

 

 

Posté par CathyRose à 23:00 - Commentaires [100] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


23 novembre 2014

On remet ça . . . ?

Mais avant toute chose, merci à toutes et tous pour vos adorables commentaires sur mon dernier billet, vos petits mots auront été autant de petits bonheurs qui ont ensoleillé cette semaine un peu grise !
Mais d’autres sont venus s’ajouter aux précédents, et je vais à nouveau vous les faire partager !

Bonheur familial . . .

. . . ou le plaisir d’un samedi avec deux de nos fils et la petite amie de l’un d’eux, journée shopping entrecoupée d’un petit resto . . .

resto

Hou la gourmande ! Oui je sais bien, mais comment résister à l’appel d’une bonne choucroute et d’une gaufre de Liège au caramel beurre salé . . . ? Vous savez vous ? Et bien pas moi . . .

Bonheur “ acheteur “ . . .

. . . car bien sûr faire les magasins sans acheter quelque chose . . . c’est mission impossible pour moi !!!

achats

 

Bonheur gourmand . . .

. . . avec de nouveaux biscuits, des spritzbredeles cette fois, et puis des petits croissants au saumon que je vais congeler pour les apéritifs . . .

cuisine

 

Bonheur créatif . . .

. . . avec de nouvelles décos pour mon sapin . . .

décos Noël

 

Bonheur lumineux . . .

. . . avec cette magnifique étoile déjà vue chez elle, et elle, et trouvée hier chez le suédois ( elle est blanche ) . . .

étoile lumineuseff

 

Bonheur télévisé . . .

. . . je vous l’ai déjà dit, j’adore les séries américaines et en particulier Mentalist, et voila qu’à la fin de la 6ème saison le beau Patrick a enfin avoué à l’adorable Thérésa qu’il l’aimait . . . il était temps ! Alors comme je suis restée un peu midinette, j’ai un instant rêvé que j’étais à la place de Thérésa . . . mais juste un instant hélas . . .

Mentalist

 

Bonheur automnal . . .

. . . avec ces petits morceaux choisis photographiés chez ma maman . . .

automne

 

Bonheur floral . . .

. . . avec mon schlumbergera qui refleurit ce qui est normal à cette époque, par contre le primevère beaucoup moins ! Et puis une viola cornuta qui s’est ressemée, et ma jacinthe en pleine floraison . . .

fleurs

 

Pour terminer je relaie une petite demande d’une copinaute sans blog, il s’agit d’aider une association qui récolte des cadeaux afin de les distribuer aux enfants hospitalisés, toutes les informations ici . . .

challenge-sourires-2014

 

Et bien voila, j’espère que cette seconde édition de mes petits bonheurs de la semaine vous aura plu autant que la première !
Dimanche prochain c’est le premier dimanche de l’Avent et on rentrera de plain pied dans cette période qui précède Noël et que j’adore ! Donc rendez-vous dans une semaine pour découvrir mes bougies, et mon sapin !

En attendant portez-vous bien, et soyez heureuses et heureux !!! Pensées affectueuses pour quelques copinautes qui se reconnaîtront, qui souffrent ou qui sont dans la peine . . . 

 

a54d0443862ceea6d122345d725f333c

 

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [88] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2014

Petits bonheurs . . .

A l’heure où l’automne se prend pour le printemps, où le temps du sud se prend pour celui du nord ( et vice versa ), ou l’on prend un chat pour un tigre ( ce qui ne déplait d’ailleurs pas à Gavotte …! ) . . .
A l’heure où des hommes tuent d’autres hommes pour des croyances ou des idées, où d’autres tuent leurs enfants pour se venger de leurs conjoints, où travailler ne suffit pas pour se loger et se nourrir . . .
A cette heure-là moi j’ai envie de me concentrer sur du positif, sur un petit robot qui s’est posé sur Choury, sur un petit garçon de 6 ans qui a sauvé sa mère et sa sœur d’un incendie, sur les rugbymen français qui ont battu les australiens . . .
Et puis sur Noël qui arrive très vite, et cette année je me mets dans l’ambiance beaucoup plus tôt que d’habitude ! Alors ce billet sera fait de plein de petits bonheurs engrangés ces derniers jours, divers et variés, mais qui ont tous en commun de faire du bien . . .

Bonheur de lire . . .

. . . avec tous mes magazines sur le thème de Noël pour trouver des idées, et puis mes 3 derniers livres lus . . . enfin presque puisque je n’ai pas encore terminé “ N’oublier jamais “ !

lectures

 

Bonheur de cuisiner . . .

. . . avec des muffins banane-carambars, des crèmes spéculoos-chocolat blanc, mes premiers bredele pour Noël, des étoiles glacées au citron et, parce qu’il n’y a pas que le sucré dans la vie, un délicieux cassoulet entièrement fait par Antoine, je ne vous dis même pas comme il était bon !!!

cuisine

 

Bonheur de créer . . .

. . . des petits cônes en papier ancien et dentelle pour mettre dans mon sapin, et mes premiers paquets cadeaux en papier kraft avec des étiquettes étoilées que j'ai faites moi-même ( paquets validés par la minette de la maison ! ) !

création 

 

Bonheur de recevoir . . .

. . . lors de ma dernière rencontre avec Véro ma voisine depuis 3 mois ! Elle est arrivée avec un sac rempli de cadeaux, à ne plus savoir où donner de la tête ! Une jolie boite de couture remplie de merveilles, un coussinet à épingles, un sac à tarte, du magnifique papier à lettre, et de jolies roses parfumées ! Et une dernière chose que vous verrez plus bas . . . Promis Véro la prochaine fois c’est moi qui te gâte !!!

cadeaux

 

Bonheur de sentir . . .

. . . ces superbes lys achetés pour quelques euros, les deux dernières roses de mon jardin, et ma première jacinthe !

fleurs

 

Bonheur de s’émerveiller . . .

. . . devant ce magnifique coucher de soleil . . .

coucher de soleil

 

Bonheur d’allumer . . .

. . . ces petites lumières dans de nouveaux photophores, celui juste au-dessous à droite m’a aussi été offert par Véro !

lumières

photophores

 

Et bien voila, c’était tous mes petits bonheurs de la semaine, un peu à la façon de la revue de presse de mon amie Lylou qui se remet doucement de sa chute d’il y a un mois . . .

Maintenant quelques annonces et j’aurai été complète . . .

Nicole et Henry ouvrent les portes de leur caverne du 21 au 24 novembre . . .

100239321

L’armoire de Camille ouvre les siennes du 21 au 24 novembre également, ainsi que du 28 au 30 . . .

flyer-web

 

Et puis Sophie et ses Anges du Bonheur souffle sa 3 ème bougie . . .

100196640

 

Il me reste à vous remercier tous et toutes pour vos commentaire très nombreux sur mes derniers billets, je vois que la lessive d’autrefois vous plaît beaucoup !!!
Et puis merci aussi à mes nouvelles abonnées, j’espère que vous vous plairez dans mon petit univers !

Je vous souhaite une excellente semaine remplie de plein de petits bonheurs !!!

 

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [96] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 novembre 2014

Les lavoirs . . .

Et bien tout compte fait . . . j’ai décidé de vous écrire la suite dès ce soir, voici donc ce billet entièrement consacré aux lavoirs que j’affectionne tant et que je traque, chaque fois que je me rends dans un endroit que je ne connais pas !

Petit rappel : jusqu’en 1851 le linge était rincé sur les bords d’une rivière, d’un ruisseau, d’une mare ou d’un étang, mais pour des raisons d’hygiène et de salubrité publique, un crédit est voté pour la construction de lavoirs publics . Ils peuvent être composés de :

- un étendoir : barres en bois ou en métal suspendues au-dessus du bassin, où le linge était mis à égoutter .
- un dallage : les abords du bassin sont en général dallés ou pavés afin que les lieux soient aisés à nettoyer .
- une pierre à laver : pierre basse inclinée vers l’eau bordant un cours d’eau ou la margelle du bassin .
- un banc de lavoir : banc de pierre de taille adossé aux murs intérieurs servant d’étagère pour poser le linge propre ou les effets des laveuses .
- une cheminée : pour produire la cendre nécessaire au blanchiment, mais uniquement dans le cas de lavoirs à deux bassins, celui en aval servant pour le lavage, et celui en amont pour le rinçage .
- des latrines : garder les mains dans l’eau fraiche ayant un effet diurétique, mais rares sont les lavoirs qui en possèdent !

Voici tout d’abord les lavoirs les plus courants, alimentés par un ruisseau, une rivière, ou une source, je les ai tous photographiés dans l’Yonne . . .

1-001
2
3
4

 

Mais d’autres sont beaucoup plus originaux . . .

Voutenay sur Cure

Construit en pierres de construction bien appareillées, il date de 1827 . Il est protégé par un toit à 4 pans couvert de tuiles plates . Il est alimenté par le ruisseau du Vau de Bouche qui se divise en 3 bras à l'approche du lavoir : celui du milieu le traverse, et les 2 autres bras le contournent . Le ruisseau se reconstitue après avoir passé le lavoir ! D'où sa particularité : il est sur un ilot bordé d'un mur et rendu accessible par 2 petits ponts, un sur chaque bras !

voutenay

Tharoiseau

Il est composé d'un bassin rectangulaire à ciel ouvert entouré de murs sur deux côtés, lesquels sont recouverts d'un toit en tuiles de Bourgogne . C’est un édifice curieux,  fermé par 3 abreuvoirs en cascade . Il est alimenté par la source d’une fontaine un peu plus haut, datant de 1696 . Sur le côté droit la fontaine était utilisée pour l'approvisionnement en eau des villageois .

Tharoiseau

Civry sur Serein

Il s’agit d’un lavoir–mairie–école construit en 1864, le bâtiment du haut étant soutenu par un pilier érigé au milieu du grand bassin . Ces lavoirs n’existent quasiment qu’en France, et plus particulièrement en Bourgogne et Franche-Comté . Ils symbolisent la répartition des rôles : à l’étage le bureau des édiles, des hommes qui débattent des affaires publiques, et au rez de chaussée celui des femmes,  “les mauvaises langues” ou “les poules d’eau” qui s’occupent des affaires privées, domestiques, et intimes !

Civry

Sur le même modèle celui de Soeuvres

Soeuvres

Cravant

C’est un lavoir en impluvium ( fermé par des murs sur les 4 côtés, il est couvert de 4 toits en appentis qui permettent à l’eau de pluie de tomber dans le bassin ), il a huit poteaux de fonte, une bien jolie barre pour poser le linge tout autour et un bassin à quatre pentes. Sur la façade, deux petites fenêtres et une porte en cintre avec des moulures .

Cravant

Blacy

Pour y accéder il faut monter sur une butte, alors qu’habituellement on “ descend au lavoir " ! A l’intérieur deux grands bassins alimentés par une source, probablement un pour le lavage et un pour le rinçage . Autre particularité . . . on y lavait debout ! Son plafond est vouté comme dans une cave, et le sol est garni de gros pavés de pierre allongés et arrondis .

Blacy

Oisy

Un lavoir à deux pans de toiture qui permettent aussi à l’eau de pluie de tomber dans le bassin au milieu .

Oisy

 

Et puis d’autres pour lesquels je n’ai trouvé aucun renseignement . . .

Asnières sous bois
Val de mercy
Fontenay près Vézelay
Sardy les Forges

 

Les derniers que je vous présente ne sont pas en Bourgogne, en haut et en bas à droite Chartres, et en bas à gauche Vendôme . Ceux-là ont une planche à crémaillère, planche à laver qui s’abaisse ou se remonte en fonction du niveau du cours d’eau .

Chartres et Vandôme

 

Et puis je ne peux pas terminer ce billet pourtant déjà très long sans vous parler de Jeanne Marie Le Calvé, née en 1893 dans le Morbihan, et décédée il y a 25 ans tout près de chez moi à Pont l’Evêque . C’est probablement la lavandière la plus connue puisqu’il s’agit de . . . La Mère Denis, qui fit la renommée de la marque Vedette ! Durant 19 ans elle exerça son métier au lavoir de Tôt à Barneville Carteret . . .

2490526939

village de Tot lavoir de la Mère Denis

“ Ch’est ben vrai cha ! “

Et bien voila, je pense avoir été la plus complète possible ! Bien sûr il existe plein d’autres sortes de lavoirs mais je ne les ai jamais vus, l’année prochaine lors de mes vacances en Aveyron, peut-être en découvrirai-je de nouveaux !

Très belle semaine à toutes, je vais commencer à penser à Noël car ça va arriver bien vite . . . dans 3 semaines le premier dimanche de l’Avent, et je n’ai pour l’instant encore aucune idée !!!

pièces-savon

 

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [92] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2014

La buée . . .

Il y avait bien longtemps que je souhaitais faire un billet sur ce sujet mais je remettais toujours à plus tard, et puis comme je n’ai toujours pas beaucoup de choses à vous montrer, c’est le moment où jamais !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

J’ai depuis longtemps une véritable passion pour les lavoirs, et je me suis intéressée à la façon dont on lavait le linge autrefois !

La grande buée, ou grande lessive, était autrefois pratiquée par les lavandières, blanchisseuses, bugadières ou buandières . . . Elle avait lieu une fois l’an après les fêtes de Pâques, parfois 2, et même 3 au 19 ème siècle . Elle pouvaient durer jusqu’à une semaine suivant la quantité de linge, au château on pouvait compter jusqu’à 50 draps, autant de chemises et des dizaines de torchons et de mouchoirs ! A côté il y avait les petites buées, plus modestes mais tout aussi compliquées !

Carte-postale-ancienne-781-Les-lavandieres-du-Lot

 

Elle se déroulait sur 3 jours, selon un rite immuable :
- Le premier jour le linge était trié, d’un côté le linge blanc et de l’autre les lainages et le linge fin, puis déposé dans un cuveau, recouvert d’eau froide, et mis à tremper toute une nuit pour éliminer les premières taches.

cuvier

 

- Le lendemain l’eau était vidée et le linge recouvert d’une toile de chanvre ( le charrier ) sur laquelle on étalait 10 à 15 cm de cendre de bois qui jouait le rôle d’agent nettoyant . Pendant ce temps on faisait chauffer une grande quantité d’eau que l’on versait sur le linge . L’eau était récupérée à la base dans un seau, remise à chauffer, et à nouveau versée sur le linge, et ainsi de suite pendant une quinzaine d'heures !

la_lessive_a_la_buee_en Berry

 

- Le troisième jour, c’était le rinçage ! Le linge était mis dans des baquets en bois ou des paniers posés dans une brouette, et emmené au bord d’un ruisseau, d’une rivière, d’une mare ou d’une fontaine, les lavoirs n’arrivant qu’au milieu du 19ème siècle ! Là le linge était savonné, frotté, frappé au battoir, puis rincé à plusieurs reprises, et enfin essoré .

&& Poul Fétan (2)

( village de Poul Fétan dans le Morbihan )

Divers objets étaient utilisés par les lavandières : brosse de chiendent, pain de savon, carrosse ( boite en bois garnie de paille ou d’un coussin pour se mettre à genoux ), planche à laver, battoir . . .

utilisés

 

Certains carrosses faisaient aussi office de planche à laver, et on trouve des battoirs ornés, probablement offerts en cadeau de mariage . . .

planche

 

_0001787

 

Quand tout était terminé le linge était alors ramené au foyer pour y être séché sur des cordelettes, des tréteaux, ou à même l’herbe des près !

HelenPatersonAllingham(DryingClothes)Collect°PrivéeDésiré-FrançoisLaugée1883(Le- linge-de-la-ferme)Collect°Particulière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les lavandières les journées étaient longues et épuisantes surtout pour les professionnelles qui travaillaient parfois plus de 15 heures . . . tant qu’il faisait jour en fait ! L’eau bouillante brulait leurs mains . . . l’eau froide les gerçait ! Elles mourraient en général assez jeunes, épuisées par l’effort, les rhumatismes, souffrant parfois de pleurésie, ou rongées par l’alcool ! 

Mais dans ces espaces de vie réservés aux femmes, les langues étaient aussi vives que les battoirs ! C’était un lieu de rencontre et de communication, les échanges pouvaient y être agréables autant qu’acides, voire féroces ! Pourtant ce lieu reste joyeux, on y plaisante, raconte des histoires, annonce les nouvelles, rit et chante ! Dans les cafés les hommes nommaient ces endroits où on lavait le linge : l’hôtel des bavardes, le moulin à paroles, la chambre des députés, et prétendaient “ qu’on y blanchit mal le linge mais qu’on y salit bien les gens “ !!!

lavandieres_jos

lavandieres4

 

Le lavage en rivière ou ruisseau va disparaitre au milieu du 19 ème siècle avec une prise conscience des exigences de salubrité publique et d’hygiène élémentaire . En 1851 il est voté un crédit destiné à la construction de lavoirs publics . . . mais ça c’est une autre histoire que je vous raconterai une prochaine fois !!!

Breteau (1)

( lavoir de Breteau dans le Loiret )

Et bien voila, j’espère que ce billet un peu différent vous aura plu ! Moi en tous cas j’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire, et j’ai appris plein de choses dont ma grand-mère m’avait pourtant parlé quand j’étais petite ! Mais je n’avais retenu que la cendre . . . quand on a 7-8 ans on a du mal à imaginer qu’un truc gris mélangé à de l’eau puisse rendre le linge plus propre !!! La majorité des photos a été prise sur le net, seules deux sont à moi, celle de la lavandière de Poul Fétan, et du lavoir de Breteau !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Avant de vous quitter une petite annonce : l’adorable Solène du très joli blog "Mignonne allons voir . . .“ fête son 5 ème anniblog, courrez-y vite afin, comme moi, de participer au tirage au sort !!!

99461707

( photo prise sur le blog de Solène )

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [94] - Permalien [#]
Tags :