22 février 2015

Le temps . . .

. . . pas celui qu’il fait, parce que celui-là, on n’y peut pas grand-chose ! Non, celui qui passe, inexorablement, celui qu’on aimerait pouvoir arrêter, de temps en temps ! Vous allez me dire . . . celui-là non plus on n’y peut pas grand-chose ! C’est vrai, mais malgré tout on peut le gérer, s’organiser mieux afin qu’il passe moins vite ! C’est en tous cas ce que j’essaie de faire, prendre mon temps, profiter du temps que la vie me donne, ne pas laisser filer le temps . . .

Si j’ai choisi d’évoquer ce sujet ce soir , qui touche absolument tout le monde , c’est à cause de, ou plutôt grâce à Lylou qui nous a donné comme thème pour la ronde du mois horloges, pendules, cadrans solaires, réveils et autres montres . . . Et bien sûr, tous ces objets nous ramènent au temps qui passe . . . Voici ma mise en scène pour ce thème, que j’ai volontairement retouchée pour en faire une photo ancienne, ayant subi les affres du temps . . .

mise en scène

Le temps vole et m’emporte malgré moi, j’ai beau vouloir le retenir, c’est lui qui m’entraine.
( Madame de Sévigné, 1691 )

détails

( Un des réveils achetés, l’autre offert, montres gousset de mon arrière grand-père, aiguilles et cartouches retirés d’une pendule très moche, et cadrans achetés à Françoise . )

Voici maintenant quelques cadrans solaires, trouvés au fil du temps et au gré de mes balades ! " Les plus anciens ont été retrouvés en Egypte, et ils fonctionnent grâce au déplacement de l’ombre au cours de la journée, ombre liée au déplacement apparent du soleil dans le ciel, lequel reflète la rotation de la terre . . . "

cadrans 1

( Châtel Censoir, La Gacilly, Paris, Riquewhir )

cadrans 2

( Montréal, Thizy, ile de Fédrun )

Et voici la traduction d’un texte en latin trouvé sur un cadran solaire à Noyers sur Serein dans l’Yonne . . .
Quel meilleur guide de notre vie, qui nous enseigne mieux les choses d'ici-bas que l'heure, par le seul pas rapide dont elle s'enfuit ; tu n'en as qu'une à craindre : elle va et vient accompagnant ta route, l'ombre que tu redoutes . Nous ne sommes nous autres hommes, qu'une ombre fugace, qui ne reviendra pas .

Après les cadrans solaires, voici quelques horloges . . .

horloges

( Paris, Chartres, Coulanges la Vineuse, Galerie Vivienne à Paris, Guérande, Saint Gildas de Rhuys )

Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps.
( Alphonse Allais 1890 )

Le temps fait vieillir les objets et les gens, mais nous sommes nombreuses à aimer les choses qui ont un passé, même, et parfois surtout, si elles sont marquées par le temps ! Personnellement je leur trouve tellement plus de charme et d’âme que des objets neufs ! Les portes par exemple, pour lesquelles j’ai une affection particulière . . .

portes

Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé . Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n’est plus.
( Jean-Jacques Rousseau 1826 )

Le fer lui aussi n’est pas épargné par le temps, il rouille même s’il ne lui faut pas forcément beaucoup de temps pour ça . . .

rouille 1

rouille 2

La vie passe comme un torrent, qui coule sans cesse à grands flots, puis un jour s’arrête .
( Christine de Suède 1682 )

La durée de vie des fleurs coupées n’est pas très longue et le temps ne leur fait pas vraiment de cadeau, mais il en est certaines que l’on peut garder longtemps après qu’elles soient fanées, comme les roses . . .

roses 
( Celles offertes par monsieur au Jour de l’An . . . le jour même et maintenant )

Je passe le temps en chantant, je chante pour passer le temps .
( Louis Aragon 1956 )

Le temps n’épargne pas non plusles animaux, mais ils sont toujours aussi débordants d’amour et de tendresse . . .

Gavotte

( Gavotte à 2 mois, et aujourd'hui )

Heure après heure passe le temps, et le temps passé demeure en ton ♥.
( Citation italienne )

Et enfin nous, êtres humains, le temps nous change mais il nous apporte le savoir et la sagesse, hélas parfois il nous joue des tours vers la fin de notre vie et on ne se rend plus compte qu’il a passé, on se croit jeune à nouveau . . .
Pour moi comme pour vous il a passé bien vite ce temps, et je me retrouve d’ici quelques mois à fêter mes 30 ans de mariage ! Bon pourtant quand on voit les photos, on se rend compte que les ans ont fait leur œuvre, mais j’avoue que, aussi bien physiquement que dans ma tête, je me préfère aujourd’hui . . .

nous

( ma petite participation pour notre Capucine qui nous demande une photo de notre mariage ! )

Idem pour nos enfants, mais ils ont toute la vie devant eux ! Et là pour le coup, l’un d’entre eux a beaucoup plus que changé, et pas à cause du temps . . .

enfants

( à gauche Guillaume, Antoine et Amélie
à droite Antoine, Sébastien et Guillaume )

Et je ne pouvais pas terminer sans ces mots de Alphonse de Lamartine :
Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices, suspendez votre cours ! Laissez-nous savourer les rapides délices, des plus beaux de nos jours !

J’aurais aussi pu vous parler de ceux qui ont chanté le temps : Léo Ferré ( Avec le temps ), Charles Aznavour ( Le temps ), Michel Fugain ( Je n’aurai pas le temps ), Alain Chamfort ( Le temps qui court ) . . . MAIS JE N’AI PLUS LE TEMPS !!!!

Et bien voila, j’espère que le temps ne vous aura pas paru trop long, j’ai pris beaucoup de plaisir à imaginer et écrire ce billet, et le temps que j’y ai passé m’a paru à moi très court !

TRÈS BELLE SEMAINE À TOUS ET TOUTES !!!

 

cats

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [109] - Permalien [#]
Tags : , , ,