13 décembre


La tradition de la Sainte Barbe en Provence

Selon un rite de fécondité datant de l’antiquité, le blé en herbe représentait les prémices de la moisson et une bonne germination du blé au cœur de l’hiver augurait d’abondantes récoltes pour l’année suivante. Aussi, pour favoriser le « bon œil » sur la prochaine récolte, on mettait à germer des grains de blé de la récolte de l’année précédente.
Traditionnellement on plante le blé dans trois coupelles que l’on dispose sur la table lors du gros souper . Si le blé est bien germé et bien vert le 25 décembre , la future récolte sera bonne .

« Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! » Quand le blé va bien, tout va bien !

(   commentaires volontairement fermés sur le calendrier de l’Avent )