9-père Chalande (1)

 

Autrefois chaque région ou pays avait son vieux barbu, protecteur des enfants, qui assurait la visite de l’ensemble des foyers de son territoire. En Savoie et dans le Dauphiné, il s'agissait du Père Chalande ( en arpitan, ancienne langue régionale, " chalande " de l’ancien français chalandas signifie tout simplement Noël ). C’était un vieux monsieur avec un chapeau pointu et une barbe de paille, qui passait par la cheminée pour déposer des cadeaux aux enfants sages. 
Pour fêter dignement le Noël d’antan, une tronche (une bûche en patois savoyard), creusée et remplie de noix et de châtaignes, était disposée dans la cheminée. Quand elle commençait à être bien noircie, les enfants se régalaient de son contenu. Et puis, les rézules (rissoles ou rzules), les petits beignets savoyards à la compote, étaient incontournables pour terminer le repas de Noël en beauté, en attendant l’arrivée du Père Chalande.

IMG8