7-Noël en Corse
( photo du net )


Noël en Corse

En Corse, on prend la tradition de la bûche de Noël au pied de la lettre. Cette buche-là on la trouvait sous forme de bûcher préparé par les enfants et allumé devant l’église du village, enflammé à la sortie de la messe de minuit le 24 décembre. Le 25 après la disparition du feu, les cendres étaient ramassées par les villageois qui les déposaient dans leur cheminée.
Jusqu’au début du siècle dernier, et plus particulièrement en Haute-Corse, les jeunes du village se rassemblaient en petits groupes et partaient rendre visite à 7 familles du village, c’était la coutume des 7 veillées. Ils apportaient à chaque fois une bûche de bois pour chauffer l’âtre et partager les pâtisseries préparées par la mère de famille.
En Corse, on ne parle pas de "mauvais œil" mais de l’Ochju, qui désigne les forces mystérieuses dont une personne est victime. Pour conjurer ce mauvais œil, il faut apprendre à chasser l’Ochju. Et c’est dans la nuit de Noël qu’a lieu l’apprentissage des incantations.
 Traditionnellement et comme dans d'autres régions  on laisse toujours une assiette en plus à table, "u piattu di u puvarettu" ou l’assiette du pauvre.

 

7