1411209769-fut

Et bien non je ne vais pas vous parler de cette petite ville de la Loire, peut-être fort jolie d’ailleurs … je n’y ai jamais mis les pieds ! Winking smile Feurs pour Guillaume qui ne parle pas, ou si peu, ça veut dire fleurs ! Et dans ce billet il va en être beaucoup question … puisque j’ai fait mes plantations, mieux vaut tard que jamais !


mon petit jardin


Commençons par le petit muret le long de la pelouse …


muret 1
muret 2
muret 3
muret 4
verveine panachée, alysse rose, agératum, alysse violette et hypoeste

Derrière le muret, et suspension à côté …


muret et suspension


Sur le rebord de la fenêtre ( j’ai réutilisé ma poissonnière ) …


fenêtre


Dans la bassine en zinc …


bassine zinc 1
bassine zinc 2

dahlia, pétunia, verveine violette, hypoeste, verveine panachée, alysse violette, surfinia, alysse rose

Et sur ma boulangère …


boulangère
( bégonia jaune, couleur très rare chez moi mais il est très pâle, bégonia pendula rose et œillet )

Et les autres fleurs du jardin …

jardin 1
jardin 2


J’ai également acheté des plantes fleuries : un hortensia blanc, un pentas ou étoile égyptienne ( je ne connaissais pas ) et une impatiens à fleurs roses et doubles …


plantes fleuries 1
plantes fleuries 2

Le jardin cette année elle en profite plus que les autres années, allez savoir pourquoi …


minette


Des fleurs aussi dans la carte envoyée par Sylvie (sans blog) pour Guillaume …

carte Guigui

aaa


Bon, il n’y a pas que le jardin et les fleurs dans la vie … on mange aussi de temps en temps ! Winking smile Feuilletés apéritif, brochettes de poulet mariné/chorizo, tarte soleil aux poivrons/chorizo/feta, et gâteau au citron et lait concentré sucré …


salé-sucré


De jardin il en est également question dans le livre que je viens tout juste de terminer.


lecture

Les lendemains
Mélissa DA COSTA

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement son chagrin, Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille mais recluse, elle refuse de le voir. Elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux et guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, elle s'attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître. Et chaque lendemain redevient une promesse d'avenir ...

Je ne vais pas être originale je sais, mais c’est encore une très belle histoire que j’ai découverte avec ce livre. Une histoire de résilience, de retour à la nature, on va vivre comme Amande au rythme des saisons avec les fleurs, les fruits, les oiseaux, les papillons … J’ai pleuré avec Amande car on ne peut ressentir que de l’empathie pour elle, d’autant plus quand, comme moi, on a traversé une petite partie de ce qu’elle a traversé … Mais j’ai aussi vécu au rythme des saisons, de sa reconstruction, de sa renaissance … Pas de grands rebondissements dans cette histoire, pas beaucoup de personnages non plus mais de la poésie, de la sensibilité, de l’émotion …
Une lecture que je vous recommande vivement !


jardin Florence
( jardin de mon amie Florence, avec son autorisation )

Et on termine avec un bouquet de fleurs … du jardin, des ancolies !


bouquet


Excellente semaine à vous !

1411209769-fut