26 décembre 2018

NOËL ...

… s’en est parti sur la pointe des pieds, tant de jours, de semaines même, à tout penser et tout préparer, et voila, c’est déjà terminé … Certes vous allez me dire qu’il reste le Jour de l’An … mais ça n’est pas la même chose pour moi !

Avant de vous parler de mon Noël, je souhaiterais à nouveau vous remercier pour l’accueil que vous avez réservé à mon calendrier de l’Avent, ainsi que pour les commentaires que vous y avez laissés. Et sachez que je suis ( déjà ! ) en train de réfléchir au prochain, au hasard de mes visites sur le net j’ai déjà trouvé quelques nouvelles idées !


calendrier


Cette semaine de Noël a été intense car j’étais très en retard, il y a d’ailleurs eu des choses auxquelles j’ai dû renoncer. Le temps n’était pas vraiment de la partie, voici la température vendredi dans mon jardin …


douceur


Dimanche sont arrivés Antoine et sa femme, et lundi ma maman. Le 24 a été consacré à la cuisine, et pour se donner des forces on a commencé par ça …


petit déjeuner


Repas tous ensemble le midi, et traditionnellement au goûter ce fut petits biscuits et vin chaud … remplacé cette année par du cidre chaud !

gouter


Pendant ce temps certains (ou plutôt certaine !) se reposaient …


Gavotte 1


Le soir tout le monde s'est mis sur son 31 et nous sommes passés à table, pas tard car les enfants devaient repartir. Et le lendemain on a remis ça, avec mon amie Nicole cette fois et son mari Henry. Voici donc mes tables, en fait c’est la même, il n’y a que les serviettes qui ont changé …


table 1
table 2
table 3
table 4


Et puis le repas, l’apéritif bien sûr mais aussi des bouchées aux fruits de mer, des souris d’agneau façon gigot de 7h, un trifle poire et caramel beurre salé pour le réveillon, et pour le 25 foie gras poêlé, poires confites et crumble, magret de canard au foie gras et cacao ( oublié la photo ), et une bûche fondante au chocolat, feuilleté praliné sur dacquoise noisettes …


repas Noël


Dimanche j’avais fait en plus de tout ça un gâteau chocolat-banane ( rubrique PAGES ), et des truffes chocolat blanc ( recette de Manou ) et chocolat noir, nouvelle rubrique GOURMANDISES sur mon blog …


gourmandises


Cette semaine ma boite aux lettres n’a pas désempli, jugez plutôt …


cartes 1
cartes 2

Cartes de Sophie, Vivie, Patricia, Monique, Mimi, Danièle, Christine, Mireille, Lavandine et Mijane.


cartes 4
cartes 3

Cadeaux de Françoise, Floralie, Lylou et Odile.

A toutes un immense MERCI même si je l’ai fait individuellement !!!


J’ai commencé moi aussi à gâter quelques-une d’entre-vous, et pour cela je me suis remise à la couture, et j’ai innové …


couture


Il me reste à vous montrer quelques-uns des ciels de la semaine passée …


ciels 1
ciels 2


Les surprises du calendrier de l’Avent de Régine …


Régine


Et mon bouquet du week-end, quelques cyclamens …


cyclamens


Voila, ce billet à la date un peu décalée est terminé, le prochain ne paraîtra lui aussi que le mercredi 2 au soir. En attendant je vous souhaite une très belle fin d’année, de bonnes vacances à ceux qui ont la chance d’y être, et c’est souvent l’occasion de voir notre famille alors profitez de ces moments si précieux !


Belle semaine à toutes et tous !

 

 

 


25 décembre 2018

NOËL

25-Noël
( crèche photographiée à Eguisheim )

Noël, douce fête qui nous émerveille,
Pour toi, nous ouvrons nos bras, nos coeurs et nos oreilles !
Tous ensemble nous allons célébrer,
Le plus beau des jours de l’année !
Que votre sapin déborde de mille et une merveilles ...

JOYEUX NOËL !

A vous, à vos familles, vos amis ... à tous ceux qui vous sont chers !
Et je pense à ceux qui sont seuls, malades ou dans la peine, 
et pour qui Noël n'aura pas la même saveur ...
Pour ceux qui ne sont pas croyants ... belle journée !

Et pour m'avoir suivie tout au long de ce calendrier de l'Avent, pour m'avoir laissé des commentaires sachant que je n'y répondrais pas, un immense ...

MERCI !!!!!

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

24 décembre 2018

J - 1

24-Douce nuit

 

Ce chant a été écrit en 1816 par l'autrichien Joseph Mohr qui était alors prêtre dans les Alpes autrichiennes. La musique fut composée par l'organiste autrichien Franz Xaver Gruber en 1818, il y a exactement 200 ans. Les raisons de la composition de ce chant ne sont pas certaines. Une hypothèse est que l'orgue vieillissant de l'église n'étant plus en état, J. Mohr et F. X. Gruber décidèrent alors de créer un chant destiné à être accompagné à la guitare. Le 24 décembre 1914, le long du front belge près d'Ypres, quelques soldats allemands allumèrent des bougies et entonnèrent "Douce nuit". Le chant fut repris par des combattants anglais, une trêve de Noël s'instaura pour une journée. Il existe plus d'une centaine de traductions de ce chant.

" Douce nuit, sainte nuit,
Dans les cieux, l'astre luit.
Le mystère annoncé s'accomplit
Cet enfant sur la paille endormi
C'est l'amour infini
C'est l'amour infini ..."

IMG24

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2018

J - 2

23-bûche

( bûche au citron meringuée faite maison )

Quelques jours avant Noël, un gros tronc était soigneusement sélectionné afin de tenir le plus longtemps possible. Il était choisi en bois d' arbre fruitier comme le cerisier, le noyer, le châtaignier, l'olivier ou le chêne. La sélection et la préparation de la bûche suivaient un rituel très précis. Elle devait être coupée avant le lever du soleil, et après qu'elle ait été décorée de feuillages et de rubans, elle devait être portée à deux jusque dans l'âtre. Dans le sud, la bûche devait être bénie par le chef de famille avant d'être allumée par le plus jeune de la famille. Dans d'autres régions, la bûche devait impérativement être allumée avec des tisons provenant de la bûche de Noël de l'année précédente, alors qu'ailleurs, elle était arrosée de vin cuit. Elle devait brûler le plus lentement possible. Au minimum , elle devait se consumer durant toute la nuit de Noël, mais dans certaines régions elle devait tenir jusqu'à l'Epiphanie. On attribuait des vertus magiques à ses cendres, elles étaient donc conservées et réparties pour protéger la maison de la foudre, conjurer du mauvais sort ou pour améliorer les récoltes. De nos jours les bûches sont un peu différentes ...

IMG23

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2018

J - 3

22-la befana

 

La Befana est la sorcière italienne de l’Épiphanie. Une petite vieille absolument culte en Italie qui signale le 6 janvier la fin des décorations de Noël. Cette vieille sorcière est charmante et souriante et se balade vêtue de haillons. Elle vient la nuit du 5 au 6 janvier sur son balai magique distribuer dans les chaussettes des enfants sages des jouets et friandises ou alors du charbon dans les chaussettes des enfants qui ne l’ont pas été. En Italie c’est donc traditionnellement l’adorable Befana plus que le Babbo Natale (le Père Noël) qui distribue les cadeaux dans la nuit. Befana viendrait du mot “Epiphanie”, et l’histoire racontée aujourd’hui aux enfants italiens est la suivante : les Rois Mages demandèrent leur chemin à une vieille femme pour aller à Bethléem offrir des cadeaux à l’enfant Jésus. Ils lui proposèrent de les accompagner mais elle refusa. Elle eu ensuite des remords et se mit en tête de les retrouver, avec en main un panier rempli de petits gâteaux, fruits secs, petits présents qu’elle offrait aux enfants rencontrés sur sa route.

 

IMG22

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,


21 décembre 2018

J - 4

21-solstice d'hiver

( photo du net )

La fête de la Nativité ne fut instituée le 25 décembre qu'en l'an 354 de notre ère par le pape Liberius. Mais pourquoi choisit-il cette date-là, au tout début de l'hiver ? Et bien principalement dans le but de la substituer aux fêtes païennes qui étaient d'usage à l'époque, comme la fête de la renaissance du Soleil Invaincu, le solstice d'hiver et les saturnales romaines qui avaient toutes lieu aux alentours du 25 décembre. Le choix de cette date marque (notamment pour les cultures celtes, germaniques, romaines) le renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. En effet, après quelques jours d'immobilité, le point de lever et de coucher du Soleil au-dessus de l'horizon se décale de nouveau vers le nord. Les jours grandissent et la lumière revient.

IMG21

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

20 décembre 2018

J - 5

20-biscuits finlandais

Biscuits finlandais aux amandes

225 gr de beurre mou - 100 gr de sucre en poudre - 1 œuf - 1 c. à c. extrait amandes - 375 gr de farine - 1/4 c. à c. de sel - 2 œufs battus - 100 gr de sucre en poudre - 150 gr de poudre d'amandes.

Travailler le beurre et 100 gr de sucre jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Incorporer l’œuf et l'extrait d'amandes puis la farine et le sel, et bien pétrir jusqu'à obtention d'une boule de pâte assez ferme. Faire des petits boudins d'environ 1 cm d'épaisseur et 5-6 cm de longueur. Les tremper dans les œufs battus, puis dans le sucre en poudre, et enfin dans les amandes. Les placer sur une plaque à pâtisserie garnie d'un papier sulfurisé en les espaçant de façon à ce qu'ils ne se touchent pas à la cuisson. Enfourner th. 6 pendant 10 à 12 mn. Refroidir sur une grille. ( avec la moitié des ingrédients j'ai fait 30 biscuits )

IMG20

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 décembre 2018

J - 6

19-gingerbread

 ( photo du net )

Le gingerbread man est un biscuit en pain d'épices que l'on trouve généralement sous la forme d'un bonhomme. C'est un biscuit qui se retrouve traditionnellement en hiver dans les pays anglo-saxons.Le petit bonhomme de pain d'épices est un personnage récurrent des Contes merveilleux. Le pain d'épices est utilisé depuis le XVéme siècle et l'attribution d'une forme humaine se pratiquait déjà au XVIème siècle. Les premiers bonshommes de pain d'épices connus ont été servis à la cour de la reine Élisabet I d'Angleterre qui aimait beaucoup offrir à ses invités de marques des bonshommes à leur effigie. En Suède il est fréquent que des enfants se déguisent en bonhomme de pain d'épices pour le défilé de la Sainte Lucie où on mange le Lussekatt. Il est aussi personnifié dans la chanson de Noël " Tre pepparkaksgubbar ".
En Amérique du Nord, ce sont les immigrants d'Europe, vers 1800 qui ont amené avec eux le pain d'épice. Le premier bonhomme de pain d'épices aurait été apporté vers 1854 par des moines Suisses qui le donnaient alors aux malades et l'ont ensuite préparé pour chaque Noël.  Aujourd'hui, le gingerbread man fait partie des traditions de Noël qui perdurent sans faiblir. 

IMG19


Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 décembre 2018

J - 7

18

 
L'étoile de Noël

J'ai cueilli une étoile 
Dans la nuit de Noël
Brille chaque pétale
En rayon de soleil.
J'ai cueilli une étoile 
Aux éclats de vermeil
J'ai pris tous ses pétales
Pour en faire un soleil.

Un à un je les pose
Le long du sapin vert
Au sommet je dépose
Son joli cœur ouvert
Un a un je les pose
Pour que tous les lutins
Sur ces lits se reposent
De leur si long chemin.

Tout est prêt pour la fête
J’ai posé mes sabots
Père Noël en cachette
Livrera ses cadeaux
Tout est prêt pour la fête
Je prends mon oreiller
Au matin les clochettes
Viendront me réveiller.

Dans la nuit mon étoile
Aidée par les lutins
Retrouve ses pétales
Et s’envole très loin
Dans la nuit mon étoile
A rejoint tous les siens
Et la nuit se dévoile
Laissant place au matin.

Et quand je me réveille
Au pied du sapin vert
Plein de cadeaux merveille
Dans mes sabots d’hiver

 Bernard Pithon

IMG18

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

17 décembre 2018

J - 8

17-Tante Arie

Au Pays de Montbéliard, la tradition de Noël est liée au personnage de Tante Arié depuis des temps fort anciens. On dit qu’il s’agit d’une bonne fée protectrice de la région vivant dans une grotte du Lomont dans le Jura tout proche. La légende raconte qu’elle écoute les rêves des enfants portés par le vent en collant l’oreille à la paroi de sa grotte. Vêtue en paysanne, Tante Arié sillonne le Pays de Montbéliard (et certaines contrées du Jura suisse voisin) la nuit de Noël pour distribuer cadeaux et friandises. Pour cela, elle est assistée de sa fidèle bourrique, Marion. À chaque enfant sage, elle distribue oranges, biscuits, gateaux et marrons. Les plus vilains reçoivent un bonnet d’âne. Mais, contrairement au Père Noël ou à Saint-Nicolas, elle ne s’arrête pas là. Les parents peuvent, eux aussi, en prendre pour leur grade ! Lors de sa visite, elle a son mot à dire sur la propreté de la maison. Elle vérifie la cuisine, le mobilier, les rangements et gratifie les ménages laborieux, économes et charitables. Une vraie fée du logis qui sait récompenser les familles les plus méritantes d’une pièce d’or. Avant son départ, les enfants doivent avoir pensé à offrir une carotte ou une pomme à l’ânesse.

IMG17

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,