16 décembre 2018

J - 9

DSCN1403

 

Bébé renne n'est pas content 
Il voudrait comme ses parents 
Faire partie de l'attelage 
Et partir pour le voyage

Père Noël a bien compris 
Mais bébé renne est petit 
Pas question pour l'attelage 
De partir pour le voyage

Après la pousse de tes bois 
Je suis sûr que tu pourras 
Prendre place dans l'attelage 
Et partir pour le voyage

( comptine )

 

IMG16

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,


15 décembre 2018

J - 10

DSCN1197


Boules de neige ou crinkles

2 œufs - 150 gr de sucre - 125 gr de pépites de chocolat - 250 gr de poudre d'amandes - 1 c. à café de cannelle en poudre - 4 à 5 c. à soupe de farine - sucre glace

Travailler les œufs et le sucre en mélange mousseux. Ajouter les amandes, la cannelle, la farine et les pépites de chocolat, et mélanger jusqu'à obtenir une pâte souple. Mettre 2 h au réfrigérateur, puis façonner des boules de pâte de la grosseur d'une noix dans le creux des mains. Les rouler dans le sucre glace puis les poser sur une grille. et laisser sécher durant 3 ou 4 h. Préchauffer le four th. 180°, poser les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 12 à 15 mn. Ils vont un peu s'étaler et se craqueler, c'est normal, et ils doivent être encore un peu mous à la sortie du four. Les poser sur une grille et laisser refroidir.

 

IMG15

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2018

J - 11

15-plum pudding


Traditions culinaires boulonnaises

La recette du plum-pudding anglais a traversé la Manche et la mer du Nord et il est devenu le dessert emblématiques des fêtes de fin d’année sur la côte d’Opale et des villes proches. A la fois acidulé, sucré, d’une texture molle et humide et de forme compacte, il est flambé au rhum chaud à la fin du repas.

 

cats

( toutes les photos sont prises sur le net )

Le craquelin est une tradition qui perdure. On en trouve la trace dès le XVIème siècle. Son nom viendrait du néerlandais " nekerlink " qui signifie " biscuit sec, craquant sous la dent ". Traditionnellement il est en pâte feuilletée mais on le trouve de plus en plus en pâte levée.
Et pourquoi ne pas accompagner les craquelins d'un roustintin ...? Il suffit de casser en petits morceaux une plaque de chocolat noir et de lui ajouter doucement du lait entier bouillant. Puis on affine la cuisson en laissant mijoter une minute.  Avant de servir dans les tasses, on verse une bonne rasade de kirsh dans la casserole. et on sucre selon le goût.
 

IMG14

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 décembre 2018

J -12

6f7fe961e68376806a1ccab9a175df8a


Au Danemark Le Jul Tomte occupe une belle place dans le légendaire merveilleux de Noël. Issu de la famille des Tomtes ( lutins suédois devenus mondialement célèbres grâce au livre de Selma Lagerlöf: Le merveilleux voyage de Nils Holgerson à travers la Suède.), ce personnage a une façon bien à lui  de distribuer les cadeaux le soir du 24 décembre. On nomme ses présents " julklappar" ( les coups de Noël) car lorsqu'il se glisse jusqu'aux maisons, le Jul Tomte frappe très fort sur la porte et souvent jette les cadeaux à l'intérieur avant de disparaître bien vite dans la nuit. L'usage  veut que, cette nuit-là,  les enfants de la maison déposent pour lui, en offrande, un bol de "julgröt", sorte de riz au lait dont il raffole.

IMG13

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,

12 décembre 2018

J - 13

12- Le nounours de Noël


Le nounours de Noël

Bercés par le vent glacial du nord, les flocons tournent, volent et dansent le long des paysages. Mais dans la forêt noire, entre un sapin et un vieux chêne, un nounours pleure. Titou le découvre, perdu dans la neige. Pour retrouver son propriétaire, le petit garçon suit des traces de pas. Sur son chemin, il ramasse un petit canard, des soldats de plomb, un ballon et un cerf-volant. Au loin, il aperçoit un gros bonhomme en rouge avec une longue barbe blanche qui a un trou dans sa hotte : tous ces jouets doivent lui appartenir. Titou doit lui rendre tous les jouets, dont le nounours. Il a du mal à s'en séparer, mais il pense qu'un autre enfant a commandé ce cadeau, donc il ne peut le garder. Peut-être le retrouvera-t-il le lendemain au pied du sapin ...?

IMG12

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,


11 décembre 2018

J - 14

11-biscuits

Anneaux à l'orange

120 gr de beurre mou - 1 œuf entier - 80 gr de sucre - le zeste d'une orange + 1 c. à soupe de jus - 1 pointe de couteau de levure - 250 gr de farine
Glaçage : 150 gr de sucre glace - 1 c. à soupe de jus d'orange

Tourner le beurre et le sucre en mousse. Ajouter l'œuf, le jus d'orange et le zeste. Mélanger la levure à la farine, et incorporer au mélange précédent. Pétrir un peu, et ajouter un peu de farine si la pâte colle un peu. Puis la rouler en boule et la laisser reposer minimum 1 h.Faire une abaisse de 5 mm d'épaisseur et découper des ronds à l'aide d'un verre ou d'un emporte-pièce. Avec un dé à coudre ou un autre objet, découper le centre de façon à obtenir des anneaux. Les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson et mettre à cuire 10 mn au four à 200°. Glacer de préférence encore tièdes.

IMG11

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 décembre 2018

J - 15

10-sucre d'orge


La canne de Noël

Deux histoires circulent au sujet de son origine.
Américaine d'abord : un jour, un confiseur de l’Indiana voulut fabriquer un bonbon qui honorerait Jésus. Il fit d’abord un bonbon tout blanc : c’est le symbole de la pureté originelle de Jésus, né de la Vierge Marie. Le bonbon était en sucre dur, pour rappeler que le Christ est un roc, une fondation solide. Le confiseur lui donna la forme d’un J comme l’initiale de Jésus et comme la crosse du bon pasteur qui cherche toujours à sauver ses brebis. Il décora ensuite son bonbon de quatre bandes rouges : trois bandes étroites pour rappeler les traces de la flagellation du Christ et une bande large pour exprimer le sang qu’il versa pour racheter les péchés des hommes.

Et puis allemande : elle serait née à Cologne en 1670 quant un maître de chœur de la cathédrale de la ville demanda à un confiseur de confectionner des bonbons en forme de canne, en souvenir de la canne des bergers, afin de réduire le bruit causé par les enfants dans son église.

IMG10

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2018

J - 16

Cagatio

 ( photo du net )

Le Tió de Nadal est une tradition de Noël très répandue en Catalogne. À l'origine il s'agissait d'un morceau de tronc du foyer, et son cadeau était la chaleur qu'il apportait à la maison. De nos jours, c'est un tronc creux d'environ 30 cm debout sur deux ou quatre petites jambes en bois, avec un grand sourire dessiné sur une extrémité et souvent un petit nez en bois. A partir du 8 décembre on donne au tió un peu à " manger " chaque nuit, le recouvrant ensuite avec un drap rouge pour qu'il n'ait pas froid. Le jour de Noël (ou la veille, selon la tradition familiale), on met le tió à moitié dans le foyer ( ou ailleurs car les maisons d'aujourd'hui n'ont pas forcément de cheminée ) et on lui commande de " chier ". Pour celà on le bat avec des bâtons en chantant des chansons. Le tió donne de petites choses, bonbons, noix, tourons, parfois des figues sèches. Quand il n'a plus rien à " chier ", il donne un hareng salé, une gousse d'ail, un oignon, ou il « pisse ». 

Merci à Sara qui m'a fait découvrir cette tradition catalane.

IMG9

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2018

J - 17

9-père Chalande (1)

 

Autrefois chaque région ou pays avait son vieux barbu, protecteur des enfants, qui assurait la visite de l’ensemble des foyers de son territoire. En Savoie et dans le Dauphiné, il s'agissait du Père Chalande ( en arpitan, ancienne langue régionale, " chalande " de l’ancien français chalandas signifie tout simplement Noël ). C’était un vieux monsieur avec un chapeau pointu et une barbe de paille, qui passait par la cheminée pour déposer des cadeaux aux enfants sages. 
Pour fêter dignement le Noël d’antan, une tronche (une bûche en patois savoyard), creusée et remplie de noix et de châtaignes, était disposée dans la cheminée. Quand elle commençait à être bien noircie, les enfants se régalaient de son contenu. Et puis, les rézules (rissoles ou rzules), les petits beignets savoyards à la compote, étaient incontournables pour terminer le repas de Noël en beauté, en attendant l’arrivée du Père Chalande.

IMG8

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

07 décembre 2018

J - 18

7-confiture de Noël

 

Confiture de Noël aux fruits secs

1 citron - 1 orange - 500 gr de pommes - 500 gr de poires - 100 gr de pruneaux dénoyautés - 200 gr de figues sèches - 165 gr d'abricots secs - 70 gr de raisns secs - 100 gr de cerneaux de noix - 100 gr d'amandes - 1 belle pincée de cannelle - 500 gr de sucre roux

Brossez le citron et l'orange sous l'eau courante. Râpez leur zeste et pressez leur jus, puis réservez. Lavez les pommes et les poires sans les peler. Coupez-les en petits morceaux et mettez les dans une grande casserole. Ajoutez deux petits verres d'eau et laissez cuire à feu doux à couvert pendant 20 mn. Lorsque les fruits sont bien cuits, retirez-les du feu. Passez-les au tamis et recueillez le jus dans un faitout. Ajoutez les jus et les zestes d'agrumes, puis les fruits secs coupés en petits morceaux sauf les noix et les amandes. Laissez reposer pendant 12 heures. Au bout de ce temps ajoutez la cannelle et le sucre, et éventuellement une orange et une pomme coupées en petits morceaux si ça vous paraît trop " sec ". Remuez et portez à ébullition en mélangeant. Laissez cuire 10 mn puis ajoutez noix et amandes concassées. Prolongez la cuisson 10 mn et mettez en pots.

 

IMG7

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,