29 mars 2021

PÂQUES


1411209769-fut

Bien sûr ça ne vous aura pas échappé … dans quelques jours c’est Pâques ! Je ne vous ferai pas l’injure de vous expliquer ce qu’est cette fête, je pense que tout le monde le sait ! Ce billet lui sera entièrement consacré, à la manière de mon calendrier de l’Avent je vais essayer de vous faire découvrir ( ou pas ! Winking smile ) quelques coutumes, ou quelques gourmandises que l’on mange ce jour-là.

Origine du nom

Le mot Pâques vient de Pessa’h, le passage, devenu pascha en latin. Pessa’h  célèbre la fuite d’Égypte du peuple  juif et le passage de la Mer Rouge. En effet, la passion du Christ a eu lieu durant les fêtes de Pessa'h, que Jésus célébrait alors en tant que Juif.

Exode-peuple-passage-Rouge-Gravure-XIXe-siecle_0_1174_821-590x413


Pâques ou Pâque ?

Fête juive et fête chrétienne portent le même nom, mais Pâque se met au pluriel chez les chrétiens depuis le XVIème siècle pour se distinguer de la fête juive, et pour évoquer à la fois la passion, la crucifixion et la résurrection du Christ. On fête également Pâques chez les orthodoxes, cette année c’est le dimanche 2 mai, petit clin d’œil à Marie-Paule.


paque-ou-paques-la-reponse-a-la-question-doit-on-mettre-un-s-au-mot-paques-par-tete-a-modeler


Pâques fête religieuse ?

Oui … mais pas que ! C’est également une fête païenne qui représentait autrefois la célébration du printemps, de la renaissance et du retour de la lumière après les longs et tristes mois d’hiver. Dans l’antiquité déjà, plusieurs légendes illustrent cette joie du renouveau, souvent symbolisée par le retour sur terre ou le réveil d’une déesse ou d’un dieu.


unnamed


Pourquoi offre-t’on des œufs à Pâques ?

Bien avant l'ère chrétienne l'œuf était déjà chargé de sens, et la coutume de s'offrir des œufs au printemps est donc antérieure à la fête de Pâques. L'œuf symbolise la promesse de la vie et a donc toujours été considéré comme un présent de bon augure. Par ailleurs la belle forme de l'œuf en fait un symbole de perfection. Mais la tradition vient également de l’interdiction de manger des œufs pendant la durée du carême. Les œufs pondus pendant cette période étaient alors conservés après cuisson et décorés pour être offerts le jour de Pâques. Autrefois, à une époque où le chocolat était encore une denrée rare, c'était un régal d'œufs durs qui était offert aux enfants le jour de Pâques.

B9719325030Z.1_20190420173802_000 GL8DED7A9.1-0


Qui apporte les œufs de Pâques ?

Et bien ça varie suivant les pays, et même les régions !
En France la légende veut que ce soient les cloches. En effet le dimanche de Pâques les cloches des églises, restées muettes depuis le jeudi saint, reviennent de Rome où elles s'étaient rendues en pèlerinage, et déversent sur les jardins des friandises en chocolat.
- mais en Alsace c’est le lièvre qui s’acquitte de cette tâche.
- tandis qu’en Angleterre c’est un lapin
- en Australie un petit marsupial
- en Allemagne un lapin blanc invisible
-en Thuringe une cigogne
- en Westphalie un renard
- en Suisse un coucou


cloches-de-paques-min


Mais pourquoi du chocolat ?

Il faut attendre le XVIIIème siècle pour découvrir les œufs en chocolat. Une idée des commerçants alsaciens qui ont décidé d'enrober des œufs classiques. Le premier œuf tout chocolat, lui, date du XIXème siècle, époque où la technique a été peaufinée. De nos jours on trouve également des poules, des lapins, des cloches mais également … des dinosaures, des girafes, ou des pingouins !


recette-des-oeufs-de-paques-en-chocolat-1


Anecdote

Le roi Louis XIV fit de l’œuf de Pâques décoré une institution. D’une part ses gens devaient lui apporter le plus gros œuf pondu en son royaume durant la semaine sainte, et lui-même, le jour de Pâques, entouré de grandes corbeilles, distribuait en personne des œufs peints à la feuille d’or à ses courtisans aussi bien qu’à sa valetaille.


unnamed


Quelques gourmandises

La mouna, ou mona

C’est une brioche en forme de dôme ou de couronne, originaire d’Algérie et plus particulièrement d’Oran. Il s’agit d’une pâte levée à laquelle on ajoute de l’huile, le jus et le zeste d’oranges, de l’anis ou du rhum. Elle se préparait traditionnellement par la mère de famille avec l'aide des enfants, elle pouvait être cuite à la maison ou dans le four du boulanger. On la mangeait le jour de Pâques et le lundi lors de l'excursion traditionnelle. Elle ne s'achetait pas, mais était offerte aux personnes présentes lors des réunions familiales, ou aux amis.

mouna-thermomix-800x600

Le lamala

Cette tradition alsacienne est née au XVIème siècle, ce petit agneau est partagé le matin du jour de Pâques. Autrefois les jeunes hommes en offraient un à leur fiancée en symbole de leur amour, et les enfants en recevaient un au retour de la messe du dimanche de Pâques. Après le temps du Carême, ce biscuit riche en œufs permettait d’écouler le stock accumulé avant Pâques. LeLamala est traditionnellement cuit dans un moule en terre cuite afin de conserver plus longtemps son délicat parfum d’agrume une fois cuit. A la sortie du four il est recouvert de sucre glace.


lamala-thermomix-800x600


Le kozounak

C’est par excellence le pain traditionnel, sous forme et au goût de brioche, qu’on confectionne en Bulgarie à l’occasion de Pâques. Il symbolise le corps de Jésus, alors que les œufs rouges symbolisent son sang. Généralement cette douceur pascale a une forme ronde mais tressée, et est décorée avec un ou plusieurs œufs colorés au milieu. Un ethnographe bulgare en parcourant son pays a décrit plus de 150 modèles ornés de façon différente !


velikdenski-venec


Le hot cross bun

Ce petit pain sucré, levé, et fait avec des épices, des raisins de Corinthe et parfois des fruits confits, est originaire des pays anglo-saxons. Ils sont marqués avec une croix sur le dessus, pouvant être faite avec un mélange de farine et d’eau, en papier de riz, avec un glaçage, ou simplement avec deux coupures à angle droit. On les mange traditionnellement le vendredi saint, mais au Royaume-Uni on le trouve toute l’année.  De nombreuses superstitions les entourent :
– Cuit et servi le vendredi Saint il reste moelleux et ne moisit pas pendant l’année.
– Partagé il garantit l’amitié.
– Sur un bateau, il empêchera celui-ci de couler.


545

Il existe plein d’autres de ces brioches ( la pinze autrichienne, la kulish russe, la tcheurek arménienne, la mazanec tchèque, la tsoureki grecque, le pain de Pâques chilien, la babka polonaise, la focaccia pasquale italienne … ) mais je crois avoir été assez longue !

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Voilà, j’espère vous avoir appris quelques petites choses ! Si vous êtes très sages peut-être que l’année prochaine je ferai quelques billets durant le Carême, à l’instar de ceux que je fais pour Noël durant le temps de l’Avent, il vous reste presque 11 mois pour ça ! Winking smile 


342035-les-chasses-aux-oeufs-de-paques-dans-le-val-d-oise-95


Je précise que toutes mes photos ont été prises sur le net.

Je vous retrouve la semaine prochaine, mais je ne sais pas encore si ce sera lundi ou mardi, tout dépend quand mes enfants pourront venir fêter Pâques. En espérant qu’ils le peuvent étant donné que nous en avons un qui habite dans l’Orne …


Belle semaine à toutes et tous !

 

1411209769-fut

 

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [67] - Permalien [#]
Tags : ,


24 décembre 2020

J - 1

 

879_001
( image de Hansi trouvée sur le net )

La Petite Année

Le cycle de Noël se déroule en 3 temps en Alsace : le temps de l'Avent, Noël, et la Petite Année, ou les 12 jours. C'est une période qui va du 26 décembre au 6 janvier, jour de l'Épiphanie, soit 12 jours. Chaque jour correspond à un mois de la nouvelle année (Janvier pour le 26 Décembre, Février pour le 27 Décembre …). Bien des rites ancestraux sont liés à cette période. Certains étaient notamment suivis par les agriculteurs pour les aider dans leurs prévisions de travaux et cultures à réaliser dans la nouvelle année. Une coutume veut par exemple qu’en observant chacun des jours de la Petite Année on sache prévoir le temps qu’il fera durant le mois correspondant dans la nouvelle année. Par exemple noter chaque jour le temps qu'il fait avec des détails : l'orientation du vent, la couleur du ciel, pluie ou mauvaise bruine … afin de déterminer quel sera le temps du mois correspondant dans l'année nouvelle. Ou bien couper 6 oignons en deux et aligner les 12 moitiés d'oignons sur le rebord d'une fenêtre, attribuer à chaque moitié le nom d'un mois, déposer ensuite une pincée de sel sur chaque moitié d'oignons, et attendre de voir comment ça réagit. Si par exemple l'oignon " tire de l'eau " c'est que le mois sera pluvieux. Durant cette période plusieurs interdits étaient de rigueur : manger des fèves ou des haricots pouvait provoquer des maladies de peau comme la gale ou des ulcères, il était interdit de filer de la laine (filer est symbole de création du monde) sous peine de se retrouver sous la férule d'une femme issue de l'autre monde (die Hechselgauklere) qui déposait sur le rebord de la fenêtre des fileuses douze bobines avec l'obligation de les remplir pendant la nuit – sinon le malheur s'abattait sur elles. Les jeunes filles se servaient également d'oignons qu’elles coupaient dans la Sainte Nuit et qu’elles couvraient aussi de sel : sur la surface de l’oignon était censé apparaître le visage de leur futur mari. Le 6 janvier, jour de l’Épiphanie, la vie sociale reprenait ses droits. Le lendemain, les familles alsaciennes dépouillaient le sapin de ses atours et rangeaient la crèche.

24

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2020

J - 18

 

7-Noël en Corse
( photo du net )


Noël en Corse

En Corse, on prend la tradition de la bûche de Noël au pied de la lettre. Cette buche-là on la trouvait sous forme de bûcher préparé par les enfants et allumé devant l’église du village, enflammé à la sortie de la messe de minuit le 24 décembre. Le 25 après la disparition du feu, les cendres étaient ramassées par les villageois qui les déposaient dans leur cheminée.
Jusqu’au début du siècle dernier, et plus particulièrement en Haute-Corse, les jeunes du village se rassemblaient en petits groupes et partaient rendre visite à 7 familles du village, c’était la coutume des 7 veillées. Ils apportaient à chaque fois une bûche de bois pour chauffer l’âtre et partager les pâtisseries préparées par la mère de famille.
En Corse, on ne parle pas de "mauvais œil" mais de l’Ochju, qui désigne les forces mystérieuses dont une personne est victime. Pour conjurer ce mauvais œil, il faut apprendre à chasser l’Ochju. Et c’est dans la nuit de Noël qu’a lieu l’apprentissage des incantations.
 Traditionnellement et comme dans d'autres régions  on laisse toujours une assiette en plus à table, "u piattu di u puvarettu" ou l’assiette du pauvre.

 

7

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2019

J - 1

24-chaussettes

 

Les chaussettes de Noël

On raconte qu'un jour qu'il passait devant la maison de trois petites sœurs pauvres pour se réchauffer devant la cheminée, Saint Nicolas leur offrit quelques pièces de monnaie pour les aider. Les piécettes glissèrent dans les chausses que les fillettes avaient mis à sécher devant le foyer de la cheminée. Ce n'est qu'après sa visite, qu'elles découvrirent la surprise en se réveillant. 
Les bonnes choses se sachant vite, la rumeur s'est répandue et depuis, le soir du réveillon, chacun met ses chaussures ou ses chaussettes devant la cheminée ou bien au pied du sapin avec l'espoir d'y trouver quelque chose le lendemain matin. 

24

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2019

J - 2

24-cadeaux


Les cadeaux

Le mot cadeau est d'abord apparu avec le sens de "lettre capitale ornée", en ancien français "cadel", puis il est passé à celui de "chose inutile" puis à celui de "fête" et enfin le sens qu'on lui connaît, celui de "présent". Contrairement à une idée reçue la tradition des cadeaux n’a rien à voir avec le récit, dans la Bible, de l’arrivée des Rois mages venus apporter de l’or, de l’encens et de la myrrhe au petit Jésus. D'ailleurs les dates ne correspondent pas ! Chez les Romains les fêtes des Saturnales (autour de la date du solstice d’hiver, 20 au 22 décembre ) puis des sigillaires (à la fin du mois de décembre) étaient l’occasion de s’échanger de petits présents, notamment des figurines en terre cuite ou en cire. À partir du XIIème siècle, est apparu Saint Nicolas qui, dans la nuit du 5 au 6 décembre, vient apporter des friandises aux enfants sages. Au XIXème siècle, les enfants recevaient une orange signe, à l’époque, de prospérité : l’orange était encore un fruit rare, donc cher. Ce n’est qu’au XXe siècle avec l’arrivée de la société de consommation que les simples friandises se transformeront en jouets.

 

23

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 décembre 2019

J - 4

21-Pologne


Noël en Pologne

Noël (“Boże Narodzenie”, littéralement “Naissance de Dieu”) est considéré comme la fête la plus importante de Pologne. La veille de Noël les Polonais jeûnent tout au long de la journée, puis le soir des familles entières se réunissent pour souper somptueusement et célébrer ensemble. Selon la tradition le souper commence lorsque la première étoile apparaît dans le ciel du soir, elle est une référence symbolique à l’Étoile de Bethléem. Les enfants attendent impatiemment et recherchent cette étoile dans le ciel, tandis que les adultes finissent les préparations du repas à venir. Les personnes présentes commencent alors le souper en rompant le pain ensemble (ou des gaufrettes “opłatek”) et en se souhaitant les meilleurs vœux. Les gaufrettes sont marquées avec des images religieuses telles que la scène de la Nativité. ( photo ) Enfin, le 24 décembre à minuit, les Polonais assistent traditionnellement à la messe solennelle, appelée PasterkaUn des incontournables du Noël polonais est une table somptueuse. Les plats peuvent différer suivant les régions, mais il doit y en avoir 12 que chacun doit goûter, pour s’assurer que les mois de la nouvelle année seront tous prospères. Il est très commun de mettre du foin sous la nappe blanche, pour se rappeler que Jésus-Christ est né dans une étable. Selon la tradition, un couvert supplémentaire est mis sur la table, pour un invité inattendu. Comme partout il y a un arbre de Noël et des cadeaux, le 6 décembre apportés par Saint Nicolas, et le 24 selon les régions par le Petit Ange, le Petit Jésus, la Petite Étoile ... ( source Visegràd Post )

 

21

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 décembre 2019

J - 6

19-le pastrage

 

Le Pastrage

En Provence on peut assister dans certains villages au rituel de la cérémonie du Pastrage pendant la messe de minuit . C'est une coutume pastorale très ancienne, le solstice d’hiver correspondant à la période de l’agnelage. " Lou bayle ", le patron des bergers, est revêtu de sa cape de bure, de son chapeau enrubanné et tient son bâton de pèlerin. Il est accompagné des autres bergers, d’un petit pâtre, d’autres enfants portant des agneaux et de jeunes filles vêtues du costume provençal, chargés de présents. Au son des galoubets et des tambours, tous se rendent à l’église en procession après avoir traversé collines et vallons. A leur arrivée, le bayle prend l’agneau dans ses bras pour l’offrir au prêtre et, au moment de l’offrande, tous viennent alors adorer l’enfant Jésus et remettre leurs cadeaux. Autrefois, la procession de la foule précédée des bergers se faisait à la lueur des lampions et des lanternes déambulant lentement dans la nuit. Aujourd’hui, Allauch est le dernier village à faire une descente des bergers éclairée.
( source Ensemble paroissial de Beaucaire )

 

19

 

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 décembre 2019

J - 11

14-cougnou
( photo du net )


Le cougnou

Le cougnou est une viennoiserie typique de la Belgique. Il est habituellement offert aux enfants le jour de Noël ou lors de la fête de la Saint Nicolas. Et pour cause, on l’appelle aussi " pain de Jésus " car sa forme rappelle celle de l’enfant Jésus emmailloté, bien qu’on puisse également lui donner une forme de bonhomme. Il s’agit en fait d’un pain brioché auquel on ajoute des raisins secs, des pépites de chocolat ou du sucre perlé. On dispose parfois en son centre soit une décoration en plâtre appelée rond de Cougnole soit un petit Jésus en sucre fondant. En fonction des régions son nom est différent, à Tournai il sera nommé Coquille, à Liège ce sera Cougnou ou Bonhomme, dans la région du Hainaut il s'appellera Cougnole, dans les différentes provinces de Wallonie et à Bruxelles il portera le nom de Cougnou, et en Flandre il sera dénommé Volaeren. ( sources Miel et Citronnelle et Sweet'n Fairy )

 

14

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 décembre 2019

J - 12

13-guignolée

 

La guignolée

La guignolée est un événement annuel ayant lieu dans certaines provinces du Canada dans les derniers jours de novembre ou premiers de décembre. Elle prend la forme d'une collecte de nourriture et d'argent pour venir en aide aux plus démunis, en préparant des " paniers de Noël " remplis d'aliments non périssables. Cette fête de partage avait originellement lieu la veille du Nouvel-An, elle serait originaire de France  et remonterait à l'époque druidique, d'ailleurs son nom puiserait son origine dans l'expression " Au gui, l'an neuf ! ". La première guignolée eut lieu au Québec en 1861 ou 1862, les villageois passaient de porte en porte, chantant des cantiques de Noël en récoltant les denrées. Une chanson traditionnelle, spéciale pour l'occasion, était habituellement chantée par les volontaires. Les personnes qui participent à la guignolée sont familièrement appelées les « guignoleux » ou « guignoleuses ». Ils portent un foulard arc-en-ciel, une tuque rouge avec un pompon, des têtes de chats attachées à leur ceinture et ils tiennent une cloche qu'ils doivent sonner en arrivant chez les gens.

&&&&&&&&&&&&&&&

Bonjour le maître et la maîtresse
Et tout le monde de la maison
Pour le dernier jour de l'année
La guignolée vous nous devez
Si vous voulez rien nous donner

Dites-nous lé...
On emmènera seulement la fille aînée
On lui fera faire bonne chère
On lui fera chauffer les pieds
On vous demande seulement une chinée
De vingt à trente pied de long si vous voulez
La guignolée, la guignoloche
Mettez du lard dedans ma poche ...

 

13

 

Posté par CathyRose à 07:00 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2019

Juillet

Et bien nous voici déjà à la moitié de l’année ! Pfffff … je n’ai pas vu passer ces six premiers mois ! Petit à petit nous sortons de la canicule, car oui, dans l’Orne où j’étais la semaine dernière nous avions bien la canicule ! Des pointes à 35° à l’ombre le jour, des nuits où la température ne descendait pas au-dessous de 20°, heureusement la maison des enfants est ancienne avec des murs épais, ce qui permet de garder une relative fraîcheur. Juste avant cette canicule, dans la nuit du 24 au 25, la ville où j’habite a subi un énorme orage, bilan de grosses inondations, des coulées de boue, et des gens qui ont hélas tout perdu … Chez nous heureusement aucun dégât, je remercie encore celles qui se sont inquiétées pour moi …


inondations


Mais revenons à notre mois de juillet ! Celui des premiers départs en vacances, des foins ( quoiqu’ils aient été en avance cette année ), des résultats aux examens, du 14 juillet, des bons fruits et légumes de saison, des barbecues dont personnellement je ne me lasse pas …


juillet


Ma semaine chez mes enfants s’est super bien passée … je n’ai rien fait ! Winking smile Enfin si, trié toutes mes photos et préparé nos vacances d’août, deux bonnes choses de faites ! Petit résumé en photos …

Petit déjeuner dehors tous les matins …

petit déjeuner


Avec le chant des oiseaux, et Isis et Zeus …

chats


Des fruits et des légumes mûrs ou en devenir …

fruits et légumes

Et des fleurs …

fleurs 1
fleurs 2


Bon tout ça c’est bien joli … mais ça creuse ! Et quand je vous aurai dit que mon fils et ma belle-fille sont tous les deux cuisiniers, et bien vous aurez compris que cette semaine n’a pas été bonne pour la ligne ! Heureusement qu’il y a eu des barbecues et des salades …

repas


Il y a eu un très joli moment aussi le samedi soir, une première pour moi avec ce magnifique feu de la Saint-Jean fait avec des palettes …

feu de laSaint Jean

 
La semaine s’est terminée en apothéose puisque samedi nous avons enfin pu faire la fête des pères et des mères, cela faisait au moins 8 mois que nous n’avions pas pu nous réunir tous … Pour l’occasion nous nous sommes tous retrouvés au restaurant. Ces moments étant très rares, nous en avons bien profité …

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Bien évidemment  j’ai peu d’autres choses à vous montrer.
J’ai reçu le livre “ Métiers improbables “, dont je vous ai déjà parlé ici, un livre écrit et illustré à … 216 mains, hé oui nous sommes 108 à y avoir participé ! Tous nos droits d’auteurs sont reversés à l’association Rêves qui réalise les rêves d’enfants malades. Ce seront 2500€ qui leur seront versés, et qui permettront de réaliser le rêve de deux enfants, je suis tellement heureuse d’y avoir participé avec deux de mes photos ... à découvrir dans le livre ! 😉


livre
logo-avec-phrase

Bien sûr vous pouvez toujours vous procurer ce livre,  il vous suffit pour cela d’aller sur le site de l’éditeur TheBookEdition.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Pour terminer une cause qui me tient à ♥, l’abandon des animaux au moment des vacances d’été. Pour sensibiliser les gens à ce sujet, l’artiste français Nicolas Amiard a détourné des couvertures de bandes dessinées célèbres …


abandon

Ne font-ils pas pitié Idéfix, Milou, et Bill, abandonnés par leurs maîtres …? Alors n’en faisons pas autant, l’adoption d’un animal doit être réfléchie, ils ne demandent qu’à être aimés, ils ne sont pas des mouchoirs qu’on jette quand on n’en a plus besoin !

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Mes ciels de la semaine, celui de gauche à Argentan mardi dernier, l’autre hier soir chez moi …


deux ciels


Et pour terminer un bouquet, celui offert par mes enfants pour la fête des mères, en plus d’un parfum et d’une parure de bijoux …


bouquet

Et bien voila, je vous laisse avec cette superbe chanson de la comédie musicale Le Roi Lion, dans une version que j’adore !
Le week-end prochain nous serons encore absents, on ne nous arrête plus, cette fois juste un week-end dans la Manche, chez l’une d’entre-vous qui possède une maison d’hôtes. L’occasion de partir à la découverte de Saint-Vaast la Hougue, qui vient tout juste d’être élu 
“ Village préféré des français “ ! Mais en attendant …


Excellent mois de juillet,
et très belle semaine !

 

Posté par CathyRose à 22:30 - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,